Actualités

État d'urgence : les premières mesures applicables dans le Loir-et-Cher

 
 
État d'urgence : les premières mesures applicables dans le Loir-et-Cher

Dans le cadre de l’état d’urgence et au regard de la menace, le Préfet de Loir-et-Cher a pris une première série de mesures

Aujourd’hui, pour reprendre les termes du Président de la République, « le pays tout entier est dans le deuil et la peine ». Le deuil national vient d’être proclamé pour trois jours.

« Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre et face à la guerre le pays doit prendre les décisions appropriées », a déclaré le Président de la République.

L’état d’urgence est décrété sur l’ensemble du territoire national.

L’armée et les forces de sécurité intérieures sont mobilisées au plus haut niveau sur l’ensemble du territoire.

Dans le cadre de l’état d’urgence et au regard de la menace, le Préfet de Loir-et-Cher a pris une première série de mesures :

  •  Les rassemblements spontanés sont fortement déconseillés.
  •  Le Préfet de Loir-et-Cher a demandé aux maires un recensement des événements (manifestations, expositions, foires…) sur leur commune de manière à pouvoir prendre des mesures, si nécessaire.
  •  La surveillance a été encore renforcée sur les lieux sensibles.

Le Préfet de Loir-et-Cher réunira ce jour, samedi 14 novembre, à 16h en préfecture, les parlementaires, les présidents d’établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les maires de chefs lieux d’arrondissement, les présidents de l’Association des Maires de France et des Maires Ruraux de France.

D’autres mesures sont successibles d’être prises dans les prochaines heures.