Actualités

Mouvements sociaux affectant les raffineries et les dépôts pétroliers - Points de situation

 
 
Mouvements sociaux affectant les raffineries et les dépôts pétroliers - Points de situation

Compte tenu des mouvements sociaux affectant les raffineries et les dépôts pétroliers, l'approvisionnement en carburant des stations-service est impacté.

Point jeudi 26 mai à 18h

Les stations-service du département continuent à percevoir des livraisons régulières de carburants. Ces livraisons proviennent de plusieurs dépôts non touchés par les mouvements sociaux, notamment dans le Loiret et l’Indre-et-Loire.

L’interdiction d’achat de carburant sous forme conditionnée est maintenue. Une dérogation est mise en place pour les professionnels justifiant d’une activité rendant nécessaire l’approvisionnement en jerrican.

Aucun arrêté visant à limiter l’achat de carburant, en termes de volumétrie ou de coût, n’est pris dans le département.

Point mercredi 25 mai à 15h

La plupart des raffineries ou dépôts de l’Ouest de la France fonctionne normalement.

Les stations-service du département sont réapprovisionnées régulièrement depuis ce week-end. Cet approvisionnement en carburant provient de plusieurs dépôts non touchés par les mouvements sociaux, notamment dans le Loiret et l’Indre-et-Loire.

La surconsommation constatée pendant le week-end se poursuit. Cet afflux vers les stations-service produit une consommation beaucoup plus élevée qu’habituellement ce qui provoque des difficultés ponctuelles voire des ruptures de stocks dans certaines stations.

Le préfet de Loir-et-Cher renouvelle son appel à la responsabilité de chacun et invite notamment à se fournir en carburant selon ses besoins habituels.

L’arrêté interdisant la vente de carburant sous forme conditionnée (bidon, jerrican…) est maintenu. Une mesure d’assouplissement est prise ce jour afin d’autoriser la vente de carburant sous forme conditionnée aux professionnels justifiant d’une activité rendant nécessaire l’approvisionnement en jerrican.

Aucun arrêté visant à limiter l’achat de carburant, en termes de volumétrie ou de coût, n’est pris dans le département. Toute restriction constatée ressortirait de l’initiative de l’exploitant de la station.

> Dérogation pour les professionnels justifiant d'une activité rendant nécessaire l'approvisionnement sous forme conditionnée - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

Point lundi 23 mai à 11h

La plupart des raffineries ou dépôts de l’Ouest de la France, notamment dans les régions Bretagne et Normandie, fonctionne normalement.

Pendant le week-end, une surconsommation de carburant a été relevée dans l’ensemble du département (de 20 à 30 % de consommation supplémentaire). Cette surconsommation par crainte qu’il n’y ait pas assez de carburant a provoqué des ruptures de stocks dans certaines stations-service.

Ces stations sont en cours de réapprovisionnement ce lundi 23 mai matin.

Le préfet de Loir-et-Cher en appelle à la responsabilité de chacun et invite notamment à se fournir en carburant selon ses besoins habituels.

Point vendredi 20 mai à 18h 

Ce vendredi 20 mai à 18h, la très grande majorité des stations-service en Loir-et-Cher dispose de tous les types de carburants à la vente.

Néanmoins, par précaution et pour faire face à une diminution éventuelle de l'approvisionnement, le Préfet de Loir-et-Cher interdit la vente de carburant sous forme conditionnée (jerrican, bidon...) dans les stations-service du département.

 Cette mesure est d'application immédiate.

> Arrêté préfectoral portant interdiction de vente de carburant sous forme conditionnée - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb