Développement culturel

Solidarité

 

Le ministère de la Culture et de la Communication favorise le développement culturel comme capacité ou compétence permettant de se situer dans le monde et de participer à sa transformation.

Il considère comme prioritaire le droit culturel institué par La Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée par l'assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 à Paris. Il encourage ainsi toute action, et en particulier celles conduites par les associations de solidarité et l’Éducation populaire, à s'inspirer des principales préconisations de La Déclaration de Fribourg de mai 2007 :

  • l’exercice des droits culturels garantit la valorisation des liens entres les personnes et leurs milieux ;
  • les droits culturels sont des liens qui garantissent des accès, dégagent des libertés et identifient des responsabilités accrues ;
  • le respect des droits culturels est inséparable de la valorisation de la diversité culturelle ;
  • l’exercice des droits culturels permet à chacun de se nourrir de la culture comme de la première richesse sociale et d’y contribuer.

Le ministère de la Culture et de la Communication engage des politiques en matière de démocratisation culturelle. Il favorise l’accès du plus grand nombre aux œuvres et aux pratiques artistiques et culturelles, ainsi que la reconnaissance de la pluralité des expressions artistiques portées par toutes les composantes des populations qui vivent sur notre territoire.

Les associations nationales de solidarité concourent à la constante transformation de la société et contribue à l’avènement d’une société plus juste et solidaire. Les valeurs fondamentales qu'elles défendent et qui fondent leur action sont l'émancipation, la coopération, la solidarité, la justice.

Elles s'affirment, dans une perspective d'expérimentation et de confrontation des points de vue de chaque citoyen, pour la transformation des rapports sociaux à partir des représentations et des opinions de chacun. Dans cette mesure, les associations nationales de solidarité tiennent leur place dans les politiques culturelles : pratiques, intégration et capacité de la culture à participer de la transformation sociale.

Ces structures participent à la constitution d'une connaissance partagée en produisant des actions d’intérêt collectif pour que tous puissent participer aux processus de la décision publique et à la construction de l'avenir. Elle contribue à construire la culture dans des alternatives éducatives, créatives, économiques, sociales et politiques.

Les associations nationales de solidarité présentes sur l’ensemble du territoire constituent un maillon important du développement culturel de par leur ancrage territorial, la diversité de leurs modes et champs d’intervention, l'étendue des populations et le nombre de citoyens concernés.

Le développement culturel est une des dimensions de la formation générale du citoyen, à l'école, hors du temps scolaire et tout au long de la vie. La pratique artistique et culturelle et le recueil de la mémoire permettent de renforcer les identités personnelles et collectives.

Les conventions pluriannuelles d'objectifs conduites entre le ministère et les associations nationales de solidarité sont les socles d'un partenariat actif et d'un travail collectif entre culture et solidarité.

 

...

CONTACTer les services de l'Etat de Loir et Cher

nous contacter loir et cher2

VOS DÉMARCHES EN LOIR-ET-CHER