Quelles obligations pour la structure d’accueil ?

 
 

Index d'articles

  1. Service Civique
  2. Le Service Civique : qu’est ce que c’est ?
  3. Quelles missions de Service Civique ?
  4. Formations de tuteurs Service Civique
  5. Les démarches pour le volontaire
  6. Quelles modalités d’indemnisation pour le volontaire ?
  7. Pour les structures d’accueil : des modalités simplifiées
  8. Quelles obligations pour la structure d’accueil ?
  9. Formations civiques et citoyennes

Le Service Civique est un temps de découverte et d’expérience pour le jeune volontaire, aussi la structure doit mettre en place un tutorat, une formation civique et citoyenne, l’accompagnement du volontaire et veiller à la diversités des profils des jeunes accueillis.

  • Le tutorat  : un ou plusieurs tuteurs doivent être désignés au sein de la structure d’accueil. Ceux-ci sont chargés d’assurer l’accompagnement et le suivi des volontaires dans la réalisation de leurs missions.
  • L’inscription à une formation civique et citoyenne (FCC) doit être assurée au volontaire en Service Civique. Le contenu de cette FCC doit être issu du référentiel de formation fourni par l’Agence de Service Civique. Les DDCS(PP) et/ou la DRJSCSdirection régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale informent les structures d’accueil des différentes dates proposées par les organismes de formation effectuant cette FCC.
  • Les structures d’accueil ont aussi pour mission d’accompagner les jeunes volontaires dans leur projet d’avenir.
  • Les structures doivent par ailleurs veiller à la diversité des profils des jeunes qu’elles accueillent en Service Civique.

Les associations bénéficient d’un soutien de l’Etat de 100 euros par mois et par volontaire au titre des frais engagés pour assurer l’encadrement et l’accompagnement de leurs jeunes.

Un jeune en Service Civique coûte donc au final pour les associations seulement 6,31 euros par mois !