Vague de chaleur : mobilisation des pouvoirs publics

 
 

La France a enregistré entre le dimanche 28 juin et le mercredi 8 juillet 2015 des températures très élevées. A ce jour, plus aucun département n’est maintenu en vigilance orange "canicule" par Météo-France.

Face à cet épisode de très fortes chaleurs, les autorités sanitaires se sont pleinement mobilisées, au niveau national et à l’échelle de chaque territoire.

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a suivi la situation avec une très grande attention.

Elle a activé, lundi 29 juin 2015, la plateforme téléphonique d’information « Canicule Info Service » 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe). La ministre a présidé, mardi 30 juin 2015, une réunion du centre opérationnel de réception et de régulation des urgences sanitaires et sociales (CORRUSS).

Elle s’est rendue mercredi 1er juillet, avec Laurence ROSSIGNOL, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie, dans les locaux de la crèche « Maison des Bout’chou » et de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes « Péan » pour passer en revue les mesures d’adaptation prises par ces établissements et celles qui pourraient l’être en cas de prolongation de l’épisode caniculaire. Manuel VALLS, Premier ministre, Marisol TOURAINE, Laurence ROSSIGNOL et Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, se sont ensuite rendus dans un établissement pour les personnes handicapées et dans un Etablissement d’hospitalisation pour personnes âgées dépendantes (EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) pour rappeler les précautions à prendre.

Jeudi 2 juillet, Marisol TOURAINE s’est rendue à Lyon, dans l’EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes « Les Cristallines », pour rappeler les réflexes simples pour lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur (également disponibles dans la rubrique "Plus d’informations").

Le vendredi 3 juillet, la ministre a présidé la réunion du Comité de suivi et d’évaluation du Plan national canicule (CSEP). Elle a ensuite visité l’accueil de jour du Samu Social de Paris avec Ségolène NEUVILLE et s’est rendue à une maraude avec l’équipe du Samu pour aider les sans-abris à faire face à la vague de chaleur.

La ministre s’est rendue, lundi 6 juillet, dans le service des urgences de l’hôpital Edouard HERRIOT (Hospices Civils de Lyon), pour témoigner de l’engagement de l’Etat auprès des professionnels de santé confrontés pendant plusieurs jours à une hausse de leur activité. La ministre a pu constater que les messages de prévention étaient bien relayés et que l’organisation mise en place depuis le début du pic de chaleur avait permis de prendre en charge l’ensemble des patients qui se sont présentés aux urgences de l’établissement ou ont sollicité de centre 15.