Quelles modalités d’indemnisation pour le volontaire ?

 
 

Index d'articles

  1. Service Civique
  2. Le Service Civique : qu’est ce que c’est ?
  3. Quelles missions de Service Civique ?
  4. Formations de tuteurs Service Civique
  5. Les démarches pour le volontaire
  6. Quelles modalités d’indemnisation pour le volontaire ?
  7. Pour les structures d’accueil : des modalités simplifiées
  8. Quelles obligations pour la structure d’accueil ?
  9. Formations civiques et citoyennes

Les volontaires qui s’engagent dans un Service civique reçoivent plusieurs indemnisations versées par l’Etat et par la structure d’accueil.

  • Une indemnité de 467,34 € nets/mois intrégalement financée par l’Etat est directement versée au volontaire par l’Agence de service et de paiement sans transiter par la structure d’accueil
  • La structure d’accueil verse au volontaire une aide en nature ou en espèces d’un montant mensuel de 106,31 € correspondant à la prise en charge de frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette aide peut être versée de différente manières : titres de repas, accès subventionné à un établissement de restauration collective, remboursements de frais, etc.)
  • Certains volontaires peuvent, si leur situation le justifie, bénéficier d’une majoration de l’indemnité, financée par l’Etat, selon critères sociaux de 106,38€ par mois
  • L’Etat prend en charge l’intégralité du coût de la protection sociale du volontaire au titre des différents risques ainsi que le versement d’une fraction complémentaire de la cotisation retraite due au titre de l’indemnité pour permettre la validation de l’ensemble de la période du service.